mercredi 18 avril 2012

Lancement d'Everything Changes d'Harvest Breed @ Ô Patro Vys

Douce nouveauté : Everything Changes


C’est dans une ambiance décontractée que Harvest Breed lançait son tout nouvel album dans l’enceinte du Ô Patro Vys le mercredi 18 avril.




Le groupe sherbrookois interpréta six des chansons de l’album Everything Changes en débutant par la pièce du même titre. C’est par cette entrée en scène douce et feutrée qu’Harvest Breed nous a introduits dans son univers folk/indie rock.


Don’t Give Up On Me poursuivait dans la même lignée, suivie des remerciements au public, mais aussi à toutes les personnes qui ont permis la réalisation de l’album, notamment Mark Lawson qui s’est chargé de l’enregistrement. Une touche country émanait de You Know?, la troisième chanson interprétée lors du lancement.

La pièce suivante, This Time Yesterday, Redux, a tout pour devenir un succès. Une étrange impression de déjà vu s’installe à son écoute. Peut-être est-ce dû au fait que la mélodie s’imprime rapidement à la mémoire, donnant l’impression d’avoir entendu ce morceau à la radio quelque part.

Là où Harvest Breed démontre son talent à mêler les genres musicaux, c’est avec If You Come Home. Le trajet vers la maison débute par une jolie berceuse, transite par le gospel pour dévier vers le pop légèrement disco pour un retour final vers la berceuse du départ. Après être parti de chez-soi pour un long voyage, n’éprouve-t-on pas justement, à un certain moment, le besoin pressant de retourner chez soi et de se retrouver au même point qu’avant le départ, comme si rien n’avait changé. Évidemment, ce n’est qu’illusoire puisque tout a changé.


L’écoute de Everything Changes évoque la nostalgie, le rêve, la brume, l’odeur d’humidité après la pluie… C’est définitivement un disque à écouter pour relaxer. Si certaines chansons sont un peu plus rock alliant parfois le country, le disco ou le blues, comme Just Listen (Don’t Talk) jouée à la toute fin de la prestation, l’ensemble est plutôt vaporeux et enveloppant. Une poésie raffinée fait par ailleurs monter d’un cran la qualité de ce projet musical. Il s’impose d’aller lire les textes des chansons sur le site du groupe : www.harvestbreed.com.



Mon coup de cœur demeure If You Come Home. Lequel sera le vôtre?

En collaboration avec www.quebecspot.com
Texte : Christine Proulx
Photos : Sébastien Crête

Visionneuse (ALBUM) :

Aucun commentaire: