mardi 30 octobre 2012

L’escapade orientale d’Ingrid St-Pierre @ La Tulipe

L’arrivée au La Tulipe, rue Papineau, mettait déjà dans le contexte de la soirée. Un biscuit chinois fut distribué à chacun et chacune à l’entrée de la salle déjà bien remplie près d’une heure avant l’arrivée sur scène d’Ingrid St-Pierre qui lançait son tout nouvel album.

#1-

#2-


Dix musiciens ont entamé L’escapade, pièce donnant son titre au deuxième opus de la jeune auteure-compositrice-interprète. L’accent oriental donné par l’erhu dans cette pièce instrumentale se fondait merveilleusement avec le décor de lanternes chinoises colorées. Ingrid St-Pierre s’est alors jointe aux percussions, contrebasse, tuba, cor, trombone, violons, alto, violoncelle, guitare et erhu pour y ajouter ces douces notes de piano. 

#3-

#4-

La chocolaterie précéda une brève introduction à ce deuxième album. Ingrid St-Pierre s’est adressée au public pour lui dire qu’elle était émue et fière de lui présenter cet album écrit en partie dans le Chinatown. L’instrument chinois merveilleusement joué par Marie-Soleil Bélanger est d’ailleurs revenu ponctuer la troisième pièce Feu de Bengale.

#5-

Les avalanches et Les Elles continuèrent dans la poésie sentimentale et touchante pour ensuite offrir une bonne dose d’humour au public avec la pièce Coin Livernoche. Des rires se faisaient entendre dans la salle alors qu’Ingrid chantait cette histoire d’une fille dans un café qui n’en peut plus de se faire draguer par un tombeur. Tout le monde adora ce texte et le rythme entrainant de la contrebasse.

#6-

#7-

Toutes les pièces restantes de l’album se sont enchainées. Dans l’ordre, on retrouvait En p’tit bonhomme, La courte échelle, Valentine, Deltaplane, et finalement, après quelques remerciements et la présentation des musiciens, La planque à libellules, pièce interprétée lors du Gala de l’ADISQ dimanche dernier lors de la mise en nomination de l’artiste dans la catégorie Révélation de l’année. Ce qui émane de cette escapade avec Ingrid St-Pierre, c’est la douceur, des paroles touchantes ou complètement survoltées, et cette envie d’oser dans la réalisation de ce nouvel album où de nouveaux instruments font leur apparition. Très beaux textes et belle orchestration! 

#8-

En collaboration avec QuébecSpotMédia

Texte : Christine Proulx
Photos : Sébastien Crête

Visionneuse (ALBUM) :

Aucun commentaire: