mardi 4 février 2014

Patrice Michaud illumine février avec Le feu de chaque jour

Le lancement du deuxième album de Patrice Michaud avait lieu le mardi 4 février.



Pour l’occasion, le hall du Cabaret Lion d’Or était transformé en studio de photo où l’on pouvait poser avec quelques-uns des personnages du vidéoclip de la chanson Mécaniques générales. 




C’est d’ailleurs la présentation de cette vidéo réalisée par Alexandre Grégoire et produite par Roméo & Fils qui précéda l’entrée sur scène de l’auteur-compositeur-interprète et de ses musiciens. 



 Le dévoilement du tout nouvel album débuta sur une note plutôt rock avec Des cowboys, des Indiens, dans un style qui change un peu son premier album, Le triangle des Bermudes (2011). L’immense talent d’écriture de Patrice Michaud émane dans cette pièce aux rimes bien tournées. Cette poésie est omniprésente tout au long de l’album. Trois pièces se sont ensuite succédé, au grand plaisir du public, analytique, qui appréciait de plus en plus chaque son, chaque parole. La chanson donnant son titre à l’album Le feu de chaque jour, fut suivie de Je cours après Marie et de Jusqu’à ce que je tombe, plus près du style que l’on connaît à Patrice Michaud. 




Son beau grain de voix réchauffe le cœur, autant en folk, en rock qu’en ballade. Ce lancement, en plus d’être une grande réussite, tombe à un moment bien mouvementé dans la vie du jeune chanteur, soit un mois jour pour jour après la naissance de sa fille. Ce projet artistique fut mené à bon port grâce, entre autres choses, à la collaboration d’Andre Papanicolaou à la réalisation. On le retrouvait sur scène ce soir à la guitare, aux côtés de Simon Blouin (batterie), Mark Herbert (basse), Martin Lizotte (claviers) et Audrey-Michèle Simard (percussions, voix). Sur l’album, Salomé Leclerc ajoute aussi sa voix sur deux pièces et des cuivres habillent joliment Quand tu r’viens à maison. 




 En collaboration avec www.quebecspot.com




La tournée au Québec débute dès le mois de mars. Sans doute que d’ici là, nombreux seront ceux qui apprendront les paroles des chansons et les fredonneront avec Patrice Michaud, comme ce fut le cas ce soir pour Mécaniques générales, interprétée à la toute fin. 




Le feu de chaque jour est un album à ne surtout pas manquer et à réécouter, encore et encore. 

Texte : Christine Proulx

Visionneuse (ALBUM) :

Aucun commentaire: